canards sur Yonne

 

 

Depuis quelques temps

Les animaux préhistoriques

Peuplent les têtes angéliques

De nos enfants.

Mais si je plonge dans mon enfance

Et que je cherche l’animal rêvé

De ce tendre passé

Qui parfume

 Tous mes sens,

Je rencontre un animal à plumes

Dont je n’ai jamais touché une plume.

 

Cet animal n’avait rien de préhistorique

Et voguait dans sa robe de plastique

Sur la mer de mon bain

Et, quelques années plus tard,

Sur une petite mare

De fête foraine avec ses copains

Que j’avais le droit de pêcher

Pour gagner un quelconque jouet.

 

Je n’ai jamais su pourquoi

Il avait les jours de fête importants,

 La fête de Noël ou celle des rois,

La forme d’un sucre collant

 Trempé dans de la liqueur ou du café,

Que je me dépêchais d’avaler !

 

Longtemps après avoir caressé

Plusieurs fois son effigie en bois

De couleurs bizarres,

J’ai eu enfin la joie

De contempler les vraies plumes

De ce merveilleux canard

Qui aime l’eau et les nuages

Et qui vole et qui nage,

Sur lequel je n’ai jamais pu poser la main

Quand il avalait goulument

Mes morceaux de pain

Lancés joyeusement !

 

canard auxerrois 2

 

PS : le canard qui accompagne madame Col-vert sur l’Yonne n’est pas un jouet !!

18 réponses à Le canard

  • Hélène *** dit :

    Magnifiques les canards dans la richesse de leurs variétés! Le branchu, comme celui que l’on voit je crois, et le colvert, sont deux espèces qui me séduisent particulièrement. Merci pour ce moment d’enfance!

    • Blanche dit :

      Merci Hélène de me donner le nom de ce canard si joli avec toutes ses couleurs que j’ai eu du mal à croire qu’il était bien vivant !
      Bonne journée dans le vent et les feuilles d’automne !

      • Hélène *** dit :

        Hummmm….je ne suis pas certaine de t’avoir donné le bon nom, après comparaison, je crois qu’il s’agit plutôt du mandarin qui, lui, a des allures surréaliste.

        • Blanche dit :

          Tu as raison , Hélène, je viens d’aller voir sur internet; ce canard mandarin a vraiment une palette de couleurs fantastique !! Merci et bon week-end
          Blanche

  • Jackie dit :

    j’aime beaucoup ta façon de parler des canards, avec poésie et beaucoup de tendresse.Merci

    • Blanche dit :

      Cette tendresse vient de ce que je suis une grand-mère qui a montré à son petit-fils comment lancer des morceaux de pain aux canards et que sa joie m’a rappelé l’enfance de mon fils et la mienne !
      Bonne journée Jackie !

  • alain dit :

    Bonsoir Blanche, et merci de ta visite. Tu parles de ce canard avec beaucoup de poésie et de tendresse. Il suffit parfois de peu de choses, une image, un mot, un objet, pour que nous replongions un instant dans l’enfance. Il nous arrive alors comme une bouffée de douceur bienfaisante (si le souvenir est heureux, évidemment). J’ai eu cette sensation une fois en retrouvant une petite carte représentant Mickey, le personnage de Disney qui avait accompagné mes jeunes années (le journal de Mickey). Cela m’a fait un bien fou !
    Mais j’aime aussi les canards. Il y en a beaucoup sur la Vienne, près d’ici
    Bisous et douce soirée
    Alain

    • Blanche dit :

      Bonjour Alain,
      Je me souviens bien du Mickey en noir et blanc de notre jeunesse !
      Nos souvenirs d’enfance nous sont un bien précieux avant d’arriver à la fin du cercle de notre existence pour retrouver la joie et la pureté de l’enfance.
      Bisous et bonne journée automnale
      Blanche

  • Couleur-Parenthèse dit :

    Oui, à chaque génération sa culture et ses valeurs! Parfois des rencontres jolies entre passé, présent et avenir! A saisir comme on peut! Gros bisous Blanche! Merci de ton com! A bientôt! Bon mois de Novembre!

    • Blanche dit :

      Tu as raison ,Laure, chaque génération a sa culture, mais l’enfance restera toujours l’enfance avec sa joie et son insouciance !
      Mes pensées te rejoignent sur les nuages de ce beau mois de novembre !
      Blanche

  • Livia dit :

    Bonsoir Blanche,
    C’est jolie histoire de canards qui nagent sur l’eau de ton bain, me rappelle les canards que nous rencontrons si souvent sur toutes les rivières de France, à qui tous les enfants de toutes les époques ont lancé du pain, je continue la tradition avec mes petits enfants, mais c’est vrai qu’ils aiment aussi beaucoup « Jurassic parc avec tous les horribles dinosaures!
    Bises et bon dimanche

    • Blanche dit :

      Bonjour Livia,
      En te lisant, j’imagine les petits égyptiens de l’Antiquité lancer du pain aux canards du Nil !
      Tu as raison de continuer comme moi la tradition parce que les modes changent comme celle des animaux préhistoriques mais les traditions naturelles restent et resteront :
      Bises et bonne fin de journée

  • corinne56 dit :

    Bonsoir Blanche,
    J’aime contempler les canards se dandinant sur les étangs. Je me souviens du temps où j’emmenais ma fille qui adorait leur donner du pain. Ton écrit me procure un tel bonheur même si en ce moment mon coeur est maussade. Gros bisous. Bonne soirée Blanche.

    • Blanche dit :

      Bonjour Corinne,
      Les souvenirs d’enfance sont des soleils dans nos grises journées qu’il faut installer précieusement dans un coin de notre mémoire !
      Je pense bien à toi et t’embrasse très fort
      Blanche

  • Philippe dit :

    Bjr blanche, pour l’art de la terre mère les symboles du canard sont principalement à mon avis :l’expression de soi, la force émotionnelle, l’énergie aquatique ,l’ensemble accompagnant le besoin de vivre avec bonheur l’instant présent,chaque individu est capable de trouver cette énergie, pour toi c’est fait,merci beaucoup blanche .
    Amicalement,Philippe.

  • Blanche dit :

    Bonjour Philippe,
    Je pense comme toi que la vue d’un canard nous apporte le bonheur de vivre dans le temps présent.
    Je pense aussi que cet animal courageux puise son énergie aussi bien dans l’eau que dans l’air !
    Bises amicales
    Blanche

  • Victor dit :

    Bonjour Blanche

    Ils sont magnifiques ces reflets d’eau autour du joli canard! Et si l’on regarde bien, on peut y voir mille images de notre enfance. Bises. Victor

    • Blanche dit :

      Bonjour Victor,
      En tant qu’artiste, tu sais regarder de près et tu as bien raison !! les reflets autour du canard sont les reflets d’un mobile multicolore qui se reflétait dans l’eau !! 🙂
      Bises
      Blanche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Bienvenue

loin de l'agitation
des fourmilières humaines.

Merci d'être venu(e) et de m'avoir laissé une pensée car vos pensées sont pour moi une richesse.

Blanche

Archives
Abonnez-vous!

Inscription à ma newsletter

Philosophie

VAN GOGH une branche d'amandier en fleurs

 

" Il est bon d'aimer autant que l'on peut car c'est là que gît la vraie force ."

Vincent VAN GOGH

 

SOURCE-BLEUE.jpg

 

" La tendresse est plus forte que la dureté, l'eau est plus forte que le rocher, l'amour est plus fort que la violence "

Hermann HESSE, écrivain suisse 1877-1962

victor hugo

DIEU n'a qu'un nom AMOUR et n'a qu'un front LUMIÈRE

Quand on aime, tout devient lumineux

Victor HUGO

Beethoven-non-daté

 

Le véritable artiste n'a pas d'orgueil...Tandis que d'autres, peut-être, l'admirent, il déplore de n'être pas encore arrivé là-bas où un génie meilleur brille pour lui comme un soleil lointain. Je ne reconnais en aucun homme d'autre signe de supériorité que la BONTÉ. Là où je la trouve, là est mon foyer.

Ludwig van BEETHOVEN

cité par François Cheng dans son livre " cinq méditations sur la beauté "

 

françois Cheng

La bonté est garante de la qualité de la beauté.

La beauté irradie la bonté et la rend désirable.

François CHENG  "cinq méditations sur la beauté"

 

 

Paroles Amérindiennes

plume.jpg

 

"choisis bien tes mots car ce sont eux qui créent le monde qui t'entoure "

paroles des NAVAJOS

 

"Quand le dernier arbre
Aura été abattu
Quand la dernière rivière
Aura été empoisonnée
Quand le dernier poisson
Aura été pêché
alors on saura que
L'argent ne se mange pas"

Go Khla Yeh

 

"Avant de juger une personne, marche pendant trois lunes dans ses mocassins."

proverbe amérindien

Science et Littérature

« La plus belle et la plus profonde émotion que nous puissions expérimenter est la sensation mystique. C’est la semence de toute science véritable. Celui à qui cette émotion est étrangère, qui n’a plus la possibilité de s’étonner et d’être frappé de respect, celui-là est comme s’il était mort .Savoir que ce qui nous est impénétrable existe réellement et se manifeste à travers la plus haute sagesse, la plus rayonnante beauté, sagesse et beauté que nos facultés peuvent comprendre seulement dans leur forme la plus primitive, cette connaissance, ce sentiment est au centre de la vraie religion. »

ALBERT EINSTEIN

 

GEORGE-SAND-copie-1.gif

 

J’ai passé bien des heures de ma vie à regarder pousser l’herbe ou à contempler la sérénité des grosses pierres au clair de lune. Je m’identifiais tellement au mode d’existence de ces choses tranquilles, prétendues inertes, que j’arrivais à participer à leur calme béatitude.

George Sand

Retour vers mon premier blog :

Rejoignez-moi …

apln-blog sur le blog le regard du silence

annuaire pour les nuls sur le blog le regard du silence