Après vous avoir présenté depuis le début de cette année les blogs de Livia, laure, Victor et Jackie et avant de vous présenter d’autres blogs amis, j’ai envie, en ce mois d’été où le soleil nous donne un peu trop de chaleur certains jours, de parler de l’eau, ce bien précieux pour tous les êtres vivants. Nous en buvons quand nous avons soif, nous l’utilisons pour faire cuire nos légumes, arroser notre jardin, nous laver, laver notre vaisselle et même notre voiture et nos animaux. Nous plongeons dans l’eau bleue des piscines et nageons dans l’eau calme des lacs. Nous décorons aussi nos villes de splendides fontaines… Mais quand je dis « nous », je pense à la minorité d’humains dont nous faisons partie et qui ont cette chance de ne pas manquer d’eau, et je pense en même temps à la grande majorité d’humains pour qui une goutte d’eau est précieuse et qui marchent des kilomètres pour remplir une cruche ou un seau… C’est en relisant mon poème qui parle de l’eau comme symbole de vie et en regardant ma photo que j’ai réalisé l’énorme précipice qu’il y a entre une belle fontaine et un puits dans un pays désertique.

 

 

 

Le doigt du photographe

A tué le temps.

Avec la grâce

De la Belle au Bois Dormant

La silhouette de la fontaine

S’est figée

Sur le papier.

Le silence a encerclé l’instant

Et le chant

De la fontaine

S’est tu

Au coin de la rue.

Il ne rappelle plus au passant

Qu’il est né poisson

Et que sa vie s’écoule vers l’infini sidéral.

Les gouttes d’eau sont devenues cristal

Et, dans leurs cœurs

De pierre,

La lumière

Fait vibrer les couleurs.

 

16 réponses à La photo de la fontaine

  • Couleur-Parenthèse dit :

    Coucou Blanche! Ton poème est très beau! Le com que tu fais sur l’eau est en accord avec ce que je pense aussi! Nous avons bien besoin de conversion pour retrouver équilibre et unité avec la Nature et entre nous! Je t’embrasse! Jolie soirée Blanche! Je pense à toi! Chez nous, il a plu tout l’aprèm mais maintenant le ciel s’est calmé! Il fait beaucoup plus frais! A bientôt! Laure.

    • Blanche dit :

      Bonsoir Laure,
      J’aime bien ce mot de « conversion » qui est un changement de regard chaque fois que nous utilisons l’eau;
      excuses moi d’avoir tarder à te répondre
      Je t’embrasse en te souhaitant un beau mois d’août
      Blanche

  • Renée dit :

    Oui est parfois elle est même imbuvable dans certains puits mais ils n’ont même pas le choix!!! J’en sais quelque chose. Bisous serais absente petit fils arrive alors Je passe juste en vitesse et te fais de gros bisous, a vendredi….

    • Blanche dit :

      Merci Renée de cette importante remarque sur les puits qui ne donnent pas toujours de l’eau potable et merci d’être passée malgré tes occupations de Mamy !
      Bisous
      Blanche

  • alain dit :

    Rien ne va de soi. A l’amont de tout événement, il y a des forces présentes qui font que cet événement existe. On oublie en effet que, pour que du robinet coule un filet d’eau potable, il en faut des énergies conjuguées, des volontés concertées, des efforts dans la durée ! Penser à tout cela, me semble-t-il, ne peut nous inviter qu’au plus grand respect pour ce précieux liquide sans lequel nous ne saurions vivre.
    Bisous et bel été à Toi
    Alain

    • Blanche dit :

      Bonsoir Alain,
      Comme tu le dis, nous devrions penser chaque fois que nous faisons couler de l’eau à toutes les énergies qui nous ont permis de recevoir cette eau potable; Nous devrions aussi penser à notre chance et à toutes les énergies négatives qui ont privé d’eau des milliers de gens: as-tu vu le film terriblement émouvant  » Même la pluie » ?
      Pardonne moi ce retard à te répondre
      Je te souhaite un beau mois d’août pas trop chaud !
      Bisous
      Blanche

  • lemenuisiart dit :

    Que c’est magnifique. Pour te répondre à ta question sur mon blog, si tu as mis ton adresse mail en commentaire, tu auras un mail à chaque commentaire posté sur l’article. Bon très pénible moi je préfère ne jamais le mettre et être tranquille là dessus. Sur over-blog, les commentaires sont pénibles, mais pas d’obligation de mail (ce qui n’est pas le cas sur ton blog), alors ne pas le mettre, par contre le lien oui. Bonne journée

  • Blanche dit :

    Merci beaucoup pour ce renseignement
    Bonne fin de journée
    Blanche

  • Renée dit :

    tu dois être en vacances puisque plus d’article alors pause bien. Bisessssss

  • Jackie dit :

    Bonjour Blanche
    merci pour ton commentaire grâce auquel j’ai retrouvé avec plaisir le chemin de ton blog… Je ne reçois plus les newsletters.
    Grand merci aussi pour avoir mis mon blog à l’honneur…
    Ta parution du jour m’enchante…
    MERCI et à très bientôt
    Je me réinscris.

    • Blanche dit :

      Merci Jackie de ta réinscription, j’avoue que je ne fais pas très attention aux resception ou non des newsletters;
      A bientôt sur tes chemins de beauté

  • Renée dit :

    cet article me parle car au Sénégal c’est monaie courante que les femme aillent aux puits…Au village que nous habitions c^était comme cela, mais heureusement pour elle il n’était pas loin…. alors que nous avions le nôtre et même la piscine, contraste……..

    • Blanche dit :

      Bonjour Renée,
      Je me souviens, en effet, d’un grand contraste lors d’un voyage au Sénégal organisé par une ONG dans les années 70 : j’avais vu dans les villages et les faubourgs de Dakar les femmes qui faisaient la queue aux puits après avoir marché longtemps et j’avais vu aussi de splendides jets d’eau devant l’université de Dakar, ce qui m’avait choquée …
      A bientôt, dès que je pourrai, car je suis encore agréablement occupée par mon petit-fils
      Bisous
      Blanche

  • philippe dit :

    Superbe …
    Fontaine, je boirais de ton eau …
    Pour la Vie !
    La plus petite des Fontaines est plus précieuse que la plus grande
    Des rivières de diamants,
    Photo et texte m’inspirent beaucoup, Merci Blanche,
    Bises Amicales, Philippe.

  • Blanche dit :

    Merci Philippe pour ton très beau commentaire à condition, bien sûr, que l’eau de la fontaine soit potable et destinée à désaltérer les passants !
    Bisous
    Blanche

    • philippe dit :

      Bonjour Blanche,
      Tout à fait …
      Sauf par une journée aussi chaude,s’asperger peut-être aussi sympa pour se rafraîchir !
      Amicalement, Philippe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Bienvenue

loin de l'agitation
des fourmilières humaines.

Merci d'être venu(e) et de m'avoir laissé une pensée car vos pensées sont pour moi une richesse.

Blanche

Archives
Abonnez-vous!

Inscription à ma newsletter

Philosophie

VAN GOGH une branche d'amandier en fleurs

 

" Il est bon d'aimer autant que l'on peut car c'est là que gît la vraie force ."

Vincent VAN GOGH

 

SOURCE-BLEUE.jpg

 

" La tendresse est plus forte que la dureté, l'eau est plus forte que le rocher, l'amour est plus fort que la violence "

Hermann HESSE, écrivain suisse 1877-1962

victor hugo

DIEU n'a qu'un nom AMOUR et n'a qu'un front LUMIÈRE

Quand on aime, tout devient lumineux

Victor HUGO

Beethoven-non-daté

 

Le véritable artiste n'a pas d'orgueil...Tandis que d'autres, peut-être, l'admirent, il déplore de n'être pas encore arrivé là-bas où un génie meilleur brille pour lui comme un soleil lointain. Je ne reconnais en aucun homme d'autre signe de supériorité que la BONTÉ. Là où je la trouve, là est mon foyer.

Ludwig van BEETHOVEN

cité par François Cheng dans son livre " cinq méditations sur la beauté "

 

françois Cheng

La bonté est garante de la qualité de la beauté.

La beauté irradie la bonté et la rend désirable.

François CHENG  "cinq méditations sur la beauté"

 

 

Paroles Amérindiennes

plume.jpg

 

"choisis bien tes mots car ce sont eux qui créent le monde qui t'entoure "

paroles des NAVAJOS

 

"Quand le dernier arbre
Aura été abattu
Quand la dernière rivière
Aura été empoisonnée
Quand le dernier poisson
Aura été pêché
alors on saura que
L'argent ne se mange pas"

Go Khla Yeh

 

"Avant de juger une personne, marche pendant trois lunes dans ses mocassins."

proverbe amérindien

Science et Littérature

« La plus belle et la plus profonde émotion que nous puissions expérimenter est la sensation mystique. C’est la semence de toute science véritable. Celui à qui cette émotion est étrangère, qui n’a plus la possibilité de s’étonner et d’être frappé de respect, celui-là est comme s’il était mort .Savoir que ce qui nous est impénétrable existe réellement et se manifeste à travers la plus haute sagesse, la plus rayonnante beauté, sagesse et beauté que nos facultés peuvent comprendre seulement dans leur forme la plus primitive, cette connaissance, ce sentiment est au centre de la vraie religion. »

ALBERT EINSTEIN

 

GEORGE-SAND-copie-1.gif

 

J’ai passé bien des heures de ma vie à regarder pousser l’herbe ou à contempler la sérénité des grosses pierres au clair de lune. Je m’identifiais tellement au mode d’existence de ces choses tranquilles, prétendues inertes, que j’arrivais à participer à leur calme béatitude.

George Sand

Retour vers mon premier blog :

Rejoignez-moi …

apln-blog sur le blog le regard du silence

annuaire pour les nuls sur le blog le regard du silence