La dernière fois que je suis allée à Paris, en décembre 2018,  j’ai voulu me recueillir dans la cathédrale mais je n’ai pas pu car il y avait une queue de touristes qui allait jusqu’à l’autre rive de la Seine!

 

 

 

NOTRE-DAME est partie

dans les flammes.

Paris

a perdu son âme.

Mais, Paris touristique,

Paris des riches politiques,

Paris en flammes

avait-il encore une âme ?

NOTRE-DAME était en colère.

Tout est éphémère

même la pierre .

C’est ce que nous dit

en silence

l’Alchimie

au bas de NOTRE-DAME

avec le livre ouvert

de la Connaissance,

Celle de l’Âme .

 

15 Responses to L’âme de NOTRE-DAME

  • Livia dit :

    Tu as raison, Paris n’est plus qu’une ville à touristes et nos monuments et églises en sont gâchés, Notre Dame n’en souffre plus !
    J’aime beaucoup ton poème

  • Jackie dit :

    Un signe pour notre temps… trop matérialiste … Merci pour ce partage

  • Alain dit :

    Rebâtir Notre-Dame, et surtout dans le même élan, rebâtir une fraternité entre les êtres : deux grands et beaux projets. Le premier se réalisera avec le temps. Quant au second, connaissant un peu la nature humaine, j’ai quelques doutes. Mais ce n’est là que mon humble avis.
    Bisous

  • Couleur-Parenthèse dit :

    Coucou Blanche! Je suis complètement d’accord avec toi! Signe des temps! Jésus nous redit « Ma Maison est une maison de prière pour tous les peuples » et  » Vous êtes le temple de Dieu. » C’est dans notre âme profonde que Dieu veut demeurer et pas dans des édifices de pierres si beaux soient-il!
    Je pense par contre à tous ces pauvres gueux qui ont péri dans la construction de cette cathédrale! Est-ce qu’on a conscience aujourd’hui de la valeur de la vie? Comme tu dis, l’argent, le pouvoir, être en représentation-personnage de pacotille, de poudre aux yeux! Voilà notre monde d’aujourd’hui!
    Notre Dame s’en remettra mais à quel prix!
    Je t’embrasse avec affection! Belles fêtes de Pâques Blanche selon ta foi! A bientôt! Laure.

  • dimdamdom59 dit :

    Très beau poème qui reflète bien la réalité de ce drame.
    Je suis revenue après un long temps d’absence pour cause de maladie, je me remets tout doucement, surtout de mes émotions car le doute s’était installé en moi faisant plus de dégâts que la maladie en elle même.
    Je te souhaite de belles fêtes de Pâques.
    Bises.
    Domi.

  • Alain dit :

    J’ai bien lu ta réponse et je partage ton avis.
    Bisous

    • Blanche dit :

      Je pense toujours à cet évènement qui ne fait plus la Une de l’actualité mais qui risque de couver encore longtemps sous la cendre…Des hommes et des femmes manifestent parce qu’ils n’ont plus de toit ou qu’ils n’ont plus les moyens de vivre simplement dans une société faite pour les riches; Le gouvernement leur répond par la violence des coups de bâtons, les blessent et, même les emprisonnent …Notre-Dame de Paris s’enflamme et, en deux jours, on récolte un milliard d’euros pour reconstruire ce qui s’est effondré…Mais qu’est-ce qui s’est effondré ? Un toit, une charpente, des pierres , des vitraux, ou plutôt le symbole de ce que représentait ce temple gothique médiéval reconstruit au XIX siècle ? Le XIX siècle avait retrouvé le sens du Sacré et la ferveur religieuse médiévale pour rebâtir ses cathédrales. Le grand architecte Viollet Le Duc a, bien sûr, rajouté des gargouilles sorties de sa passion imaginative pour l’architecture gothique, mais il a aussi étudié la symbolique des nombres et l’alchimie qui faisaient partie des secrets des grands architectes du XII et XIII siècles qui ont dessiné les plans des cathédrales, ces temples sacrés dédiés à Notre-Dame, la Divine Vierge Mère du Christ qui a enseigné l’Amour entre les humains et le partage des richesses… En un peu plus d’un siècle, ce temple qu’est Notre-Dame de Paris est devenu un lieu touristique… Mais beaucoup ignorent que cette cathédrale comme les autres est bâtie sur un lieu de forces telluriques que ne respectent plus notre société matérialiste mais qui sont éternelles. L’espérance est aussi une force à ne pas oublier !
      Bonne fin de journée, Alain,
      Amitiés
      Blanche

  • Alain dit :

    Je vois dans l’incendie de Notre-Dame un signe, une sorte de rappel à l’ordre des Puissances d’En-haut devant l’aveuglement des humains que nous sommes. Bien sûr il y a eu cet élan de générosité pour reconstruire le Symbole, mais rien n’a changé au fond : l’homme reste toujours un loup pour l’homme, la compétition fait rage, la fraternité ne fait pas partie des priorités, ou si peu. On constate cela au quotidien. Les gens ne se comprennent pas, chacun voit l’autre non tel qu’il est, mais au travers de ses propres filtres.
    Je pense à un malade qui dirait à son médecin : « Guérissez-moi, docteur, mais je ne veux rien changer à ma vie. »
    Il y a, à mon avis, erreur de cible : bien sûr qu’il faut panser les plaies de Notre-Dame, mais parallèlement, n’est-il pas urgent de modifier nos comportements les uns envers les autres et aussi vis à vis la belle planète qui abrite notre séjour? Le pouvoir (et en tant qu’humains nous le possédons), s’il n’est pas étroitement associé au respect et à l’Amour ne peut conduire qu’à des catastrophes. C’est d’amour et de fraternité dont nous et le monde avons besoin.
    Bisous. Douceur à Toi
    Alain

  • Renée dit :

    je serais absente des blogs, jusqu’en mi juillet. je te souhaite donc un bon mois de juin ainsi qu’un beau début de mois de juillet. Bises amicales. Renée (je me réabonne mi juillet)

  • Renée dit :

    petit coucou en passant espère tu va bien depuis tous ce temps. Bises

  • Alain dit :

    Un petit coucou en passant et en espérant que tu vas bien.
    Bisous
    Alain

  • Renée dit :

    Coucou je passe voir si tu vas bien? Bisous

  • Alain dit :

    Je passais. Bon dimanche !
    Bisous
    Alain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue

loin de l'agitation
des fourmilières humaines.

Merci d'être venu(e) et de m'avoir laissé une pensée car vos pensées sont pour moi une richesse.

Blanche

Archives
Abonnez-vous!

Inscription à ma newsletter

Philosophie

VAN GOGH une branche d'amandier en fleurs

 

" Il est bon d'aimer autant que l'on peut car c'est là que gît la vraie force ."

Vincent VAN GOGH

 

SOURCE-BLEUE.jpg

 

" La tendresse est plus forte que la dureté, l'eau est plus forte que le rocher, l'amour est plus fort que la violence "

Hermann HESSE, écrivain suisse 1877-1962

victor hugo

DIEU n'a qu'un nom AMOUR et n'a qu'un front LUMIÈRE

Quand on aime, tout devient lumineux

Victor HUGO

Beethoven-non-daté

 

Le véritable artiste n'a pas d'orgueil...Tandis que d'autres, peut-être, l'admirent, il déplore de n'être pas encore arrivé là-bas où un génie meilleur brille pour lui comme un soleil lointain. Je ne reconnais en aucun homme d'autre signe de supériorité que la BONTÉ. Là où je la trouve, là est mon foyer.

Ludwig van BEETHOVEN

cité par François Cheng dans son livre " cinq méditations sur la beauté "

 

françois Cheng

La bonté est garante de la qualité de la beauté.

La beauté irradie la bonté et la rend désirable.

François CHENG  "cinq méditations sur la beauté"

 

 

Paroles Amérindiennes

plume.jpg

 

"choisis bien tes mots car ce sont eux qui créent le monde qui t'entoure "

paroles des NAVAJOS

 

"Quand le dernier arbre
Aura été abattu
Quand la dernière rivière
Aura été empoisonnée
Quand le dernier poisson
Aura été pêché
alors on saura que
L'argent ne se mange pas"

Go Khla Yeh

 

"Avant de juger une personne, marche pendant trois lunes dans ses mocassins."

proverbe amérindien

Science et Littérature

« La plus belle et la plus profonde émotion que nous puissions expérimenter est la sensation mystique. C’est la semence de toute science véritable. Celui à qui cette émotion est étrangère, qui n’a plus la possibilité de s’étonner et d’être frappé de respect, celui-là est comme s’il était mort .Savoir que ce qui nous est impénétrable existe réellement et se manifeste à travers la plus haute sagesse, la plus rayonnante beauté, sagesse et beauté que nos facultés peuvent comprendre seulement dans leur forme la plus primitive, cette connaissance, ce sentiment est au centre de la vraie religion. »

ALBERT EINSTEIN

 

GEORGE-SAND-copie-1.gif

 

J’ai passé bien des heures de ma vie à regarder pousser l’herbe ou à contempler la sérénité des grosses pierres au clair de lune. Je m’identifiais tellement au mode d’existence de ces choses tranquilles, prétendues inertes, que j’arrivais à participer à leur calme béatitude.

George Sand

Retour vers mon premier blog :

Rejoignez-moi …

apln-blog sur le blog le regard du silence

annuaire pour les nuls sur le blog le regard du silence